Actualités

ENTRÉE GRATUITE AVEC LIBRE PARTICIPATION
SUR INSCRIPTION PRÉALABLE
L'ACCÈS DU PUBLIC EST SOUMIS AUX RÈGLEMENTS SANITAIRES EN VIGUEUR
dans le cadre des expositions Mina - Sentinelles et Nature, nature ; c'est l'été, on veille sur elle !

Bach, Stölzel, Berlioz, Fauré, Tangos

vendredi 24 juin 2022 à 19h30

Camille Aubret, violon et alto 

Kristina Kuusisto, bandonéon  Emmanuelle Huteau, chant et basson  

Nuit_ete_200627_Retouch_Satur_Coul_Redadr_Medium.jpg

« Comme de longs échos qui de loin se confondent

Dans une ténébreuse et profonde unité,

Vaste comme la nuit et comme la clarté,

Les parfums, les couleurs et les sons se répondent. »

(Correspondances, Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, 1857)

Trois musiciennes se retrouvent autour du bandonéon pour tisser un fil entre des répertoires éloignés de plusieurs siècles, et qui pourtant, semblent se correspondre et s’observer avec des regards familiers.

Ainsi, la Nuit d’été s’ouvre avec les Variations Goldberg  de Bach, emprunte à Berlioz une mélodie enivrante, à Fauré un poème de printemps, avant de poser les pieds en Argentine avec des tangos d’Astor Piazzola.

Le bandonéon se transforme à l’envi en clavecin, piano ou orchestre symphonique pour camper tout à tour l’ambiance du salon des Bach, du Paris romantique ou des cafés de Buenos Aires.

Kristina Kuusisto est interprète et compositrice, elle joue aussi bien du tango que des musiques romantiques et contemporaines. Emmanuelle Huteau est chanteuse et bassoniste, son répertoire se déploie du Moyen-âge à nos jours, en passant par les traditionnels régionaux. Camille Aubret, violoniste et altiste, est versée dans la musique baroque et celle du Moyen-Orient. Toutes trois vivent en Bretagne, au cœur du Trégor.

dans le cadre de l'exposition Mina

Tradition grecque au piano classique

dimanche 22 mai 2022 à 16h30

La pianiste Tonia Makatsianou nous convie à un voyage en Grèce, son pays natal. À partir de l'œuvre de Yannis Constandidinis, compositeur inclassable et cosmopolite du XXe siècle, elle présente un programme inédit qui visite les traditions des îles, à travers un prisme classique et contemporain.

Un piano dans sa présence scénique absolue, un plateau vide mis en lumière, et une femme.  Le geste artistique est à la fois musical et théâtral, dans une dramaturgie continue : il n’y a pas d’interruption, chaque silence et chaque mouvement de main, de corps, de regard est signifiant.

Cette pianiste, à Paris, Grenoble, ou Gravigny, dans les morceaux qu’elle joue, voit défiler la mer scintillante, les îles de la mer Égée, les femmes qui y habitent… la vie quotidienne où le deuil et les fêtes coexistent sans arrêt. C’est ce monde, ces émotions et ces sons qui émergent à travers les morceaux classiques du compositeur Yannis Constandinidis.

dans le cadre de l'exposition "ARCHi-TERRE 9 Archi-Terre joue avec le feu !"

Samedi 2 avril 2022 à 16h30

LA CONFÉRENCE ÉTANT ANNULÉE POUR CAUSE DE COVID 19,

EN LIEU ET PLACE, NOUS PROPOSONS DES PROJECTIONS DE VIDÉOS

CONFÉRENCE ANNULÉE POUR CAUSE DE COVID

Membre du GEVAC - Groupe d'Étude et de Valorisation du pAtrimoine Céramique de Normandie, Thérèse-Marie Hébert, historienne et archéologue, nous prête des pièces étonnantes, notamment ce vase de Martincamp avec effondrement de four.

"Aldermaston Pottery 1955-2006, la dernière cuisson de Lustre"   45mn

« (…) Le saule s’adapte parfaitement à la cuisson de poterie. Il sèche vite, se fend facilement, brûle avec une flamme douce, et aide beaucoup à la création des émaux et des couleurs. C’est l’italien Cipriano Piccolpasso qui a recommandé ce procédé dans ses Trois Livres de l’art du Potier, qui datent de 1558. Il reste cependant vrai que beaucoup dépend de la façon dont on mène la cuisson — du toucher du potier, et de son calcul du temps nécessaire à la cuisson. (…) »

Ce film commémore la dernière cuisson au four à Aldermasten — une cuisson de réduction d’émail aux lustres, conduite par Alan Caiger-Smith (1930-2020).

"Grand Feu en Puisaye, une aventure en pays potier" 52mn
de Jacques Tréfouël et Daniel Hénard, Les films du Lieu-dit

« Pendant plus de quatre siècles les potiers de Puisaye produisirent du grès par cuisson de leur argile à la température phénoménale de 1300°. Puis le grès fit place à de nouveaux matériaux et rapidement les grands fours s’éteignirent. (…)»

Au début des années 2000, François Ève, un potier de Saint-Amand en Puisaye décide de refaire une cuisson dans un four resté inactif depuis un demi siècle.

Le film raconte cette spectaculaire cuisson, où, après sept jours et sept nuits devant la fournaise, l’équipe des potiers-cuiseurs achève cette remise en activité dans l’apothéose du Grand Feu.

Grand_feu_Puisaye_300dpi.jpeg
Dimanche 10 avril 2022 à partir de 15h

PROJECTION EN CLÔTURE DE L'EXPOSITION ARCHi-TERRE 9 "ARCHi-TERRE JOUE AVEC LE FEU!"

"La Poterie des Minorités ethniques du Sud-Ouest de la Chine"
Lu Bin, Tan Hongyu et Caroline Cheng, 2009  92mn

Collectage des matériaux, techniques de façonnage et techniques de cuisson…

"Ce documentaire ne se contente pas d'étudier, de préserver et de promouvoir les cultures des minorités ethniques chinoises, diverses et colorées, il aide également la communauté internationale des céramistes et les enseignants à comprendre l'importance de la fabrication de la céramique en Chine".

dans le cadre de l'exposition Livres Artistes Objets 3

Concert   CHRISTOPHE GIRARD
"Terra cotta"

Accordéon solo, compositions et improvisations

samedi 20 novembre 2021 à 19h30

Christophe Girard puise son inspiration aux sources du classique et du jazz, pour explorer de nouveaux espaces sonores.

Artiste accompli, il impose très tôt son identité à travers sa musique et ses différentes formations.

Son jeu instrumental, à la fois sensible, fluide et dynamique, conjugue densité et raffinement.

ChGirard_capture_ecran_youtube_Elegia_Arrosoir_2.jpg
ChGirard_capture_ecran_youtube_Postlude_Dom.jpg
« Postlude for Domenico »
Christophe Girard accordéon et composition
dans le cadre de l'exposition Exils

Concert "Disfrutar"

Musiques espagnoles

Ingrid Blasco, vielle à roue
Kristina Kuuisto, bandonéon
Mathias Montello, percussions

LES HARMONIES BARBARES

samedi 16 octobre 2021 à 19h30

Construit sur des thèmes musicaux trouvant leurs racines dans l'Espagne du Moyen-Âge —qu’ils soient arabo-andalous, séfarades ou chrétiens— ce programme est l’expression d’un métissage entre des musiques et des cultures différentes qui, avec le temps, le respect mutuel, l’acceptation de la différence, se sont fondues les unes aux autres, créant une esthétique qui continue de se faire sentir tout au long de l'histoire et encore aujourd’hui, notamment dans les musiques populaires.

L’identité, n’étant jamais ni complète ni  définitive, sans cesse alimentée  d’une  infinité de courants, de ruisseaux et de rivières, nous avons choisi de traiter ces répertoires avec toutes les influences musicales, géographiques, historiques et culturelles que chacun d’entre nous a  pu accumuler et qui nous constituent.

"Sans les sens il n'y a point de mémoire, et sans la mémoire il n'y a point d'esprit"

Disfrutar_Hb_16.jpg
Disfrutar_Hb_17.jpg
Voltaire, Aventure de la mémoire, 1773